Marquage industriel : ce qu’il faut savoir

marquage industriel

Le marquage industriel consiste à écrire, imprimer ou graver des caractères et images sur plusieurs types de supports et à travers différentes méthodes de marquage : marquage au jet d’encre, marquage laser, marquage électrochimique.

Le marquage industriel peut aussi se doubler d’une gravure ou gravage c’est-à-dire d’un marquage dans l’épaisseur de la matière.

Le marquage industriel jet d’encre

Il est répandu car il est économique et rapide. Son inconvénient principal est qu’il n’est pas une méthode de marquage permanente. Des solvants peuvent altérer le marquage. Ensuite, les équipements de marquage industriel jet d’encre nécessitent de la maintenance. Enfin, l’encre ne peut pas adhérer sur tous les supports.

Le marquage industriel par gravure mécanique

Il utilise des fraises qui creusent la matière. Les fraises sont pilotées par le logiciel de CAO de la machine de gravure mécanique. Sur des matières synthétiques comme le gravoply, le marquage par gravure fait apparaitre la sous-couche de couleur différente. Sur des métaux, l’aluminium anodisé ou en couleur, l’acier inoxydable, la gravure en creux est peinte pour apporter un fort contraste.

Le marquage laser

La gravure laser est une technique de marquage industriel qui s’est largement répandue. Elle se fait par un rayon laser concentré qui creuse la surface de la matière.

En gravure, la surface du matériau est fondue et vaporisée avec le laser. En enlèvement, les couches supérieures appliquées sur le matériau sont retirées par le laser, comme par exemple la couche d’anodisation ou de laque sur de l’aluminium.

Les matières gravées par ce procédé de marquage industriel sont très variées : directement des étiquettes comme des doubleacrylics *, des matières plastiques, des plaques métalliques, des plaques de constructeur, des plaques de firme, des plaques de machine, en aluminium, en acier inoxydable, etc.

Le marquage peut être superficiel ou en profondeur et il est inaltérable quelque soit le support. Le marquage laser est permanent et il résiste parfaitement à l’usure et aux solvants. Cette technique a de multiples avantages. Elle ne nécessite pas de consommables. Elle n’impose pas de contrainte de quantité car le rendu est égal de la pièce unique à la grande série.

Le marquage est de haute précision. On peut ainsi graver des polices de seulement 1 pt !

Pour la production d’étiquettes d’inventaire, de plaques de constructeurs, de plaques de firme, la technique du marquage industriel laser est celle que nous recommandons car elle présente de multiples avantages.

Pour en savoir plus : L’étiquette d’inventaire en doubleacrylic : la préférée des gestionnaires de parc